Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992

Une bonne nuit de sommeil, un bon petit-déjeuner et nous voici fins prêts pour un tour de ville à pied de la vieille ville de Madrid.

Nous rencontrons notre guide local qui sera avec nous jusqu’à la fin de la journée. Les guides, en Europe, ont une longue formation et sont connaissants en histoire et en histoire de l’art. Ce qui est particulièrement plaisant, c'est que nous suivons les explications avec des audio-guides ce qui nous permet de pouvoir bien entendre les explications et prendre des photos sans être à côté du guide.

Nous étions tous très excités de partir visiter le parc du Retiro, immense parc de près de 15 000 arbres, créé entre 1630 et 1640. Ce parc a été offert au roi Philippe IV pour offrir des distractions à la cour, tout près du monastère des Hiéronymites de Madrid. On y retrouve, outre une spectaculaire roseraie, une statue équestre en bronze réalisée en 1904 par l’artiste Mariano Benlliure, 12 statues dont une de Charles II d’Espagne. Spectaculaire! 

Las Ventas ou place des taureaux, sont les arènes principales de la ville de Madrid.  Elles peuvent contenir plus de 23 000 personnes.  L’architecte est José Espalièu à qui l’on doit également la construction du ministère de la marine. Un king! Inaugurée en 1931, le nombre de corridas passe de quatre au début du siècle à prés de trente actuellement. La place est célèbre pour ses taureaux triés par des vétérinaires.

La Grand Via est symbole de distinction et d’élégance. C’est l’avenue la plus connue et la plus vivante de Madrid.  Elle accueille les boutiques le plus cotées de la ville. Un véritable centre commercial en plein air qui attire chaque année plus de 10 millions de visiteurs.

L’extraordinaire palais royal, splendeur, beauté et démesure!  Également connu sous le nom de palais d’Orient, ce fut la résidence officielle du roi d’Espagne. Il est maintenant utilisé pour des fonctions protocolaires puisque les rois actuels résident maintenant au palais de Zarzuela. De style baroque, sa construction remonte à 1738 par ordre de Philippe V.  C’est le plus grand palais royal d’Europe occidentale et l’un des plus grands au monde avec ses 3 418 pièces.
La Plaza Mayor ou Place Royale est l’âme du quartier, la Place de l’Orient se situe entre le palais royal et le théâtre royal. On y retrouve des bâtiments du 17e siècle. Sur la Place, plus de 15 000 personnes pouvaient assister à des corridas et les familles riches se placaient au balcon. Jusqu’au 19e siècle, la ville était cintrée de portes et de ramparts. 

Madrid, construite sur une colline, est la capitale financière de l’Espagne. Dans la ville, on peut compter près de 3 millions d’habitants. Surnommée la ville d’eau, on y retrouve la nappe phréatique à 5 mètres. De nos jours, les palais qu’on voit dans la ville sont soit des institutions publiques ou des banques. Le métro est en fonction depuis 1919 et comporte 312 stations. L’éducation est gratuite et bilingue : espagnol et anglais.

Un saut à San Lorenzo de El Escurial, petite ville de près de 12 000 habitants dans laquelle nous prenons notre repas du midi avant de se rendre sur le site royal de Saint-Laurent-de-l’Escurial.  Il comporte un monastère, un musée, une bibliothèque et un palais. Ce complexe, situé à 45 km au Nord-Ouest de Madrid est une ancienne résidence du roi d’Espagne. Le site a été inscrit au registre du patrimoine mondial de l’Unesco en 1984. Mes amis, vous devriez voir le Panthéon des rois, un trésor. Construit sous la chapelle, nous avons fait connaissance avec les rois qui ont régné sur l’Espagne de même qu’avec les reines. Habillement raconté par notre guide, l'histoire de cette ville est intimement lié à la nôtre. Sur la façade du monastère, on retrouve Saint-Laurent, celui-là même à qui l'on doit le nom de notre fleuve car il a été nommé ainsi le jour de la Saint-Laurent!

Nous sommes rentrés à Madrid en fin de journée. Certains ont optés pour une bonne marche, une siesta et d’autres pour une petite saucette dans le spa sur la terrasse de l’hôtel quoi qu’il en soit, on se retrouve tous à 20 heures pour le souper. Oui, les repas se prennent légèrement tard ici mais, on s’habitue vite au rythme de vie espagnole.

J’aime mon groupe, on a du plaisir ensemble. Les gens se mêlent les uns aux autres et partagent leurs aventures.

Demain, Tolède!

Au plaisir.

Renée

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube