Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Villes visitées

Notre escale du jour sort quelque peu de l’ordinaire : en effet, l’île Coco n’est ni très connue ni populaire dans les itinéraires de croisières...ce qui en fait un endroit particulièrement magique! 

Après une bonne nuit de sommeil à se faire bercer nous sommes arrivés très tôt ce matin près de l’île de Coco.  Nous sommes tellement chanceux car c’est une île où l’on reçoit 8 000 mm de pluie par année, bien oui 8 mètres pour ceux qui comptent vite.  Finalement de la neige ce n’est pas si mal au Québec!  Donc être ici, ce matin avec du soleil, c’est vraiment exceptionnel et nous l’apprécions énormément.  Comme les sorties en zodiaque commençaient très tôt, soit à 7 h ce matin, nous étions tous prêts car nous devions assister obligatoirement à la présentation du parc national par les gardes du parc de l’Île de Coco. Ils devaient nous donner l’information nécessaire pour préserver cette île compte tenu que c’est un parc national.  Lors de la planification pour les sorties nous avons hérité du premier groupe qui sortira à 7h et nous en étions bien heureux car la piste pour la marche serait moins achalandée et aussi avec toute la pluie qu’elle reçoit, elle devient vite glissante et difficile. Mais les premiers seront les chanceux et c’est nous!!!!

Nous quittons le navire pour notre premier tour en zodiaque de la croisière. C’est par groupe de 10 personnes que nous embarquons comme des découvreurs pour se rendre sur la plage où nous attendent les naturalistes pour nous aider à débarquer comme Ponant sait si bien le faire. Nous sommes portés sur la main comme on dit en bon québécois.

Nous sommes par la suite dirigés vers celui qui nous expliquera la montée possible et les conditions et les choses à voir et à faire sur l’île. L’île est si verdoyante et c’est bien normal avec autant de pluie ce qui donne une végétation luxuriante. Une petite rivière nous sépare de ce sentier que nous traversons pieds nus. Par la suite nous débutons notre montée vers le sommet où se trouve la maisonnette des gardes du parc au sommet à 500 mètres de hauteur.  C’est vraiment intéressant d’admirer la végétation luxuriante surtout les fougères qui me fascinent. Les nombreux oiseaux sont bien présents mais nous sommes ce matin plus occupés à regarder où nous posons nos pieds car le sentier de la randonnée est assez difficile. Mais comme on peut rebrousser chemin cela devient un choix de monter au sommet ou non.

Plusieurs braves ont réussi à la terminer et nous nous sommes bien amusés. Les photos vous amuseront bien. La descente par contre a été plus compliquée car l’on glissait un peu plus que lors de la montée. Ce fût réussi pour mes voyageurs sans problème à mon grand bonheur car un accident est si vite arrivé. De retour sur la plage nous étions attendus pour une croisière en zodiaque afin d’apprendre plus sur cette île volcanique et sur les oiseaux. Nous avons suivi la côte et découvert les endroits de nidification pour plusieurs beaux oiseaux de l’île. Ce fût une belle découverte pour environ 1 heure de balade et nous sommes retournés sur le navire.

C’était le temps d’un petit café et de quelques grignotines pour profiter du reste de l’avant-midi. Après le repas du midi, le commandant nous avise que le prochain débarquement était impossible car les vagues s’étaient amplifiées et que nous allions faire le tour de l’île avec le navire. Quelle belle idée car ce fût une superbe découverte de voir ces falaises, ces chutes, cette végétation incroyable. Nous avons pris plus d’une heure pour en faire le tour et les nombreux oiseaux de l’île survolaient le navire pour nous montrer leurs belles couleurs. Quel spectacle d’une si belle nature intouchée!  Je me sens toujours très privilégiée de pouvoir vivre ces beaux moments lors de mes voyages.  Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons visiter un site Patrimoine de l’Humanité si loin de toute civilisation, merci à Ponant de nous y avoir amené.

À voir cette île, on se sent souvent comme projeté dans le temps et il ne manque que les dinosaures pour nous retrouver comme dans Jurassic Park. Je dois vous dire que cette île a inspiré le film Jurassic Park et que même la chute que nous avons photographié en après-midi était celle qui a permis le montage cinématographique d’une des scènes de ce film fantastique de Spielberg tournée en 1993 sur l’île de Kauai.  

Appartenant au Costa Rica et sise à 550 kilomètres de ses côtes, l’île Coco ou Cocos possède un écosystème incroyable.  Une exubérante forêt tropicale, quelque 200 cascades et ses eaux azurées accueillent tortues, raies manta, requins-baleines…  Mais ce n’est pas la richesse de sa faune et de sa flore qui lui vaut son surnom d’île aux trésors. Entre le XVIIe et le XIXe siècle, l'île Cocos fut le repaire des pirates qui y dissimulaient leur butin. Aujourd'hui, chercheurs et plongeurs émérites ont remplacé les flibustiers. Et la croisière reste la seule façon d’approcher ce véritable jardin d’éden.

Depuis 1997, elle fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO et est également un parc national protégé du Costa Rica.  Ce parc national fut déclaré Patrimoine de l'humanité par l'UNESCO en 1997, en raison de sa beauté naturelle inégalée et de sa richesse biologique. La côte de cette île s'étend sur 24 km², présente des falaises de 183 mètres de haut et comprend une infinité de grottes sous-marines. Les deux principales baies, Wafer et Chatham (où nous sommes débarqués ce matin), au nord de l'île, abritent les deux uniques plages de sable de ce parc créé en 1978. La mer bleu turquoise d'une transparence extraordinaire et le grand nombre de formations rocheuses qui la bordent constituent un habitat singulier pour des milliers de poissons, requins (requin-marteau et aileron blanc), dauphins, raies mantas, mollusques et autres espèces marines. Cette richesse sous-marine fait de l'île Cocos l'un des endroits les plus extraordinaires au monde pour la plongée. De plus, l'île possède, grâce à son climat, des zones boisées toujours vertes et de toute beauté. Les cascades, nombreuses et impressionnantes, et les histoires légendaires de pirates et de chercheurs d'or, supposément cachés ici, font de cette île un endroit à la valeur écologique et historique inestimable.

Voici venu le temps de rebrousser chemin vers le continent et c’est sur une mer bien calme que nous naviguons vers notre prochaine escale au Panama.

Rencontre avec nos voyageurs à l’heure de l’apéro. Rigolades et plaisir sont au rendez-vous car une incroyable chimie s’est développée entre nous tous. Je suis honorée d’avoir cette superbe brochette de voyageurs pour fêter mon anniversaire, je n’aurais pu demander mieux.

Dans les belles photos de Loulou vous nous verrez à l’œuvre dans notre ascension de l’Île avec un look un peu défraîchi car on a eu chaud ….. mais c’est aussi tout naturel. Je vais mettre un petit vidéo tournée pour la page FaceBook de l’agence, vous irez la voir sur la page FaceBook de Voyage Louise Drouin, fort poissiblement demain!

À demain pour une autre belle journée en mer.

Les Louise

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube